Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie
Accueil arrow VIH / SIDA arrow 1er Mai sans SIDA
1er Mai sans SIDA Version imprimable Suggérer par mail

POUR Le BIEN-ETRE DES TRAVAILLEURS.

Dans le cadre de ses activités, le CTSD et l’Association pour la santé et le developpement (ASSA-DEV) ont organisé une manifestation dénommée 1er Mai Sans SIDA. Cette manifestation a eu pour cadre la plage de Lomé devant Hôtel IBIS-Centre.
 L’équipe d’organisation composée de 7 personnes (Honou, Nathalie ATTI, Louis-Rodolphe ATTIOGBE, Gladys GBEVE, Désiré, Alphonse et Aimé de Dieu TCHINGUILI) a reçu le renfort remarquable de huit autres personnes venant de AJAAH, BRACRU, et AMIS).

Cinq étapes pouvaient être distingués au cours de cette manifestation :
  • Sensibilisation populaire avec le VIH/SIDA
  • Causeries-débats par groupe
  • Démonstration de port de condoms et Femidoms
  • Distribution de condoms et femidoms
  • Distribution de prospectus d’information sur le VIH/SIDA et PVVIH.

I. La sensibilisation populaire : Le SIDA,  une menace contre l’avenir du Togo.

Installé en face du stand de promotion des boissons non alcoolisées (sucreries) de la Brasserie du Bénin, l’équipe de sensibilisation d’ASSA-DEV a bénéficié du concours de celle-ci. En effet, une négociation a été menée pour qu’ASSA-DEV  bénéficie des  installations de la Brasserie du Bénin pour sensibiliser  la nombreuse clientèle, estimée pour l’occasion à plus de  2000 personnes, sur ce fléau du siècle qu’est le SIDA, ses voies de contamination et la nécessité d’avoir un comportement responsable pour ne pas se laisser infecté.

II. Les causeries-débats

Après cette sensibilisation populaire, l’équipe d’ASSA-DEV s’est repliée autour de son stand situé en face de celui de la Brasserie. Là, de petites équipes se sont constituées autour du stand d’ASSA-DEV pour animer des causeries-débats. Spontanément des groupes de visiteurs du stand se sont constitués et des causeries ont commencé à s’animer dans la gaieté  autour de :
- des facteurs favorisants l’expansion du syndrome,
- des moyens efficaces pour le freiner et l’éradiquer,
- la pertinence de la distribution des préservatifs au cours des campagnes anti-SIDA…

III. Démonstration du port de condoms et de Femidoms.

Parmi les moyens efficaces pour freiner et arrêter l’expansion du virus du SIDA, outre l’abstinence et la figure en bonne place l’utilisation du condom et du femidom. Mais encore faut-il que son utilisation soit faite correctement. Aussi, pendant ces causeries-débats, des démonstrations du port du condoms et du femidom, en l’occurrence par Nathalie ATTI et Louis-Rodolphe ATTIOGBE.

A leur suite, quelques membres de l’assistance ont été invités au hasard pour faire l’essai du port correct du condom sur des verges en bois. Ceux qui ont réussi la juste manœuvre ont bénéficié d’un lot de préservatifs masculins et féminins. Occasion a été donnée à ceux qui n’ont pas bien réussi de réapprendre et de réessayer jusqu’à réussir correctement. En tout cas tous sont partis avec un lot de préservatifs.

IV. Distribution de condoms et de femidoms

Cette séance de démonstration du port correct du préservatif a été suivie d’une distribution générale de condoms et de femidoms. Pour l’occasion, dix (10) boîtes de condoms et deux (04) boîtes de femidoms ont été distribué à l’assistance, soit environs 1800 pièces à l’assistance qui a promis en faire un bon usage. Il y a eu au moins 900 bénéficiaires.

V. Distribution des prospectus d’information sur le SIDA.

Pour permettre à l’assistance de garder les informations reçues sur le SIDA et les comportements adéquats à adopter pour l’éviter ou pour vivre sainement avec le virus si on l’a déjà contaminé, environ cinq cents (500) prospectus ont été distribués

L’équipe d’organisation

Revenir en haut de la page

 
< Précédent   Suivant >