Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
  • Refugee camp in Togo
Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie
Accueil arrow CTSD
Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie (CTSD) Version imprimable Suggérer par mail
Communiqué du Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie (CTSD)
Le Togo notre pays, indépendant depuis le 27 Avril 1960, a connu et continue de connaître des évènements politiques dont les conséquences, loin de le propulser au devant des nations, contribuent plutôt à son affaiblissement et recul.

Le peuple laborieux, toujours à la recherche d'un espace de liberté beaucoup plus grand, s'est plusieurs fois intervenu à chaque fois qu'il y a péril en la demeure

Au prix de mille sacrifices, la marche victorieuse du pleuple avait abouti à l'organisation d'une Conférence Nationale Souveraine qui devait normalement traduire dans les faits le désir des togolais de voir s'instaurer chez eux un véritable état de droit.

Sur l'autel des ambitions personnelles, le peuple a été sacrifié par la classe politique. Au lieu d'évoluer vers un état de droit, nous avions obtenu dans les faits un état policier qui mène dangereusement le Togo vers le scénario libérien, rwandais, somalien ou zaïrois (RDC).

Il faut vite réagir pour sauvegarder ce qui reste de notre démocratie et reconstruire ce qui a été détruit. C'est pourquoi, convaincu que ce pari n'est pas impossible, un Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie (C T S D) est créé à cet effet. Il est l'initiative de certains jeunes togolais toutes tendances politiques confondues dont le souci majeur est de voir le Togo devenir une nation paisible, et respectable, véritable paradis terrestre pour les humains que nous sommes et, pour retrouver sa place dans le concert des Nations.

Le Comité Togolais pour la Survie de la Démocratie a pour objectifs d'oeuvrer pour l'intauration réelle d'un véritable état de droit au Togo, sur les bases civiques et respectant les droits de l'homme et de l'enfant.
Pour cela notre état d'esprit est de promouvoir certaines valeurs qui nous semblent être bradées comme:

- la Tolérance,
- la Liberté,
- la Fraternité.

Il nous faut donc renouveler la vieille classe politique de notre pays, vue sa faillite dont elle a fait preuve jusqu'à ce jour. Sans les écarter, au contraire, nous les invitons donc à ce joindre à nous pour cette cause nationale de Renouveau, en appuyant par leur soutien, assistance et conseil, bref par leur disponibilité…

Si toutes les bonnes volontés se manifestent, nous sommes persuadés que le temps sera abrégé dans cette oeuvre de reconstruction nationale.

Nous ne voulons pas conquérir le pouvoir pour le pouvoir, ni par esprit de vengeange mais nous cherchons le redressement du Togo par des voies pacifiques donc obligatoirement par les urnes, dans la sécurités totale. Nous ne sommes pas non plus un parti politique même si notre action est purement politique, et nous ne dépendons ni dépendrons d'aucun parti politique.

Nous sommes conscients qu'avant d'atteindre nos objectifs, il nous faudra du temps car il y a d'abord les mentalités que nous devons changer par des actions d'informations (medias, colloques, séminaire ect…)

Notre réussite dépendra forcément des moyens humains, matériels, logistiques et surtout financiers dont nous disposerons. C'est dans ce cadre que nous sollicitons tous les togolaises et togolais, tous ceux qui connaissent et aiment le Togo à nous venir en aide par des dons ou souscriptions volontaires.

Notre initiative peut paraître comme la N ième version car d'autres ont certainement pensé à des actions similaires. Mais nous sommes convaincus que notre bonne foi et notre sens patriotique nous en imposent d'agir autrement que jusqu'à présent dans la transparence totale.
Cette transparence s'exprimera par la confiance que nous faisons au Comité qui nous représentera officiellement.

DANS L'UNITE NOUS SERVIRONS LE TOGO, TERRE DE NOS AIEUX./.

Revenir en haut de la page